Smart-Idea1 POUR UN CONSEILLER DE MISE EN FORME DU CORPS ET DE L’ESPRIT AVEC DES SAVOIRS ANCIENS RETROUVES

Pour préparer un entretien serein, pour faciliter la compréhension d’un “problème” gênant  et peut-être douloureux pour une personne qui vient rencontrer un conseiller en  bien-être naturel

Postulat :

Une personne  est son meilleur allié pour trouver avec vous des solutions pérennes.

Garder cela en mémoire lors d’un entretien permet d’ouvrir des “portes” nouvelles avec l’écologie  des valeurs de la personne

AVANT LA RENCONTRE

Faire écrire une semaine d’alimentation à la personne du petit déjeuner au repas du soir avec les encas intermédiaires : nourriture solide et liquide pour pouvoir y voir d’éventuelles  “grosses” anomalies : exemple : 2 plaques de chocolat noir/jour! 3 l de vin… j’exagère un peu…

Pour préparer l’entretien et effectuer des vérifications en cours d’entretien, se Munir par exemple d’ un “Vidal des plantes” et autres éléments précis et consultables susceptibles d’éclairer votre lanterne et celle de la personne et sur lesquels vous pourriez appuyer vos propositions

LA RENCONTRE

Le conseiller en santé naturelle fait remplir, avec son aide à la personne qui requiert ses conseils,  une sorte de questionnaire qui pourrait suivre  la démarche suivante :

              LE CONTACT

Il est essentiel d’être immédiatement en “accord”, en empathie avec la personne, sur le même plan car cela est très important pour elle. L’Intention du conseiller en santé naturelle est primordiale, ainsi que son état interne, à l’écoute, bienveillant(e). Il s’agit d’établir un rapport harmonieux, en confiance et convivial

Éviter  le plus possible “la lecture de pensée”, les “jugements à priori” qui ne sont fondés que sur son propre monde intérieur, et donc sont susceptibles d’induire en erreur sur le bilan à effectuer.

Garder en mémoire que la personne vient pour résoudre un problème précis apparent, et d’abord chercher à régler ce problème,. Il se peut qu’au détour de la conservation apparaissent d’autres problèmes incidents ou susceptibles d’avoir induit le problème du jour… auquel cas envisager avec la personne si elle souhaite aller plus loin ou pas. Demeurer dans une aide  en douceur et en accord avec les valeurs de la personne. Aller dans le sens de la personne. Conserver à l’esprit que peut-être il sera indispensable que cette personne aille aussi consulter et effectuer des bilans divers auprès d’un médecin et faites en part de suite à la personne.

LE QUESTIONNAIRE    : Quelle est le problème du jour ?

  1. Vérifier l’historique du problème : DEPUIS QUAND ?
  • Depuis quand cela a t’-il commencé ?
  • Comment cela se manifeste t’-il ?
  • Et selon l’avis de la personne pour quelles raisons “apparentes” cela se manifeste t’-il ?

2. La fréquence de la douleur : Nombre de fois/jours COMBIEN DE FOIS ?

3. La durée : longtemps, rapide, fulgurante ? … QUAND ?

4 . Son interaction avec les autres évènements quotidiens : AVEC QUOI ?

  • Avant les repas, après ?
  • Au travail ?
  • Le matin, Le soir ?
  • En présence de ?
  • Autres ?….

5. Localisation exacte du problème : OU ?

Demander que l’on la montre avec un  doigt, ou la main dessus

6. Les circonstances qui aggravent ou calment le problème :

  • Nourriture ? à préciser
  • Massages ? à préciser
  • Boissons ? à préciser
  • Mouvements ? à préciser
  • Paroles dites par une personne d l’entourage…
  • L’aspect chronique, selon des périodes

7. Le descriptif du problème  avec des mots qui permettent au conseiller en santé naturelle, au travers de la “chair” des mots , de la substance des mots,  de mieux comprendre:

  • ça pique ?
  • ça brûle ?
  • ça “déchire” ?
  • ça “m’ arrache” ?
  • C’est froid ?
  • ça m’attriste, etc…

 B) Les liens avec d’autres “états” en fonction de ce que l’on sait repérer

    1. Produits autres qu’alimentaires et autres maux

  • Médicaments antérieurs arrêtés, mais pris sur une longue durée ?( durées, posologies)
  • Médicaments actuels? et posologie?
  • Compléments alimentaires, épices
  • Les maladies infantiles, les maladies récentes, actuelles,  les tendances aux petits “maux” ?Les interventions chirurgicales, les suites opératoires, etc…

Ces informations ne sont pas toujours très précises dans l’esprit d’une personne, mais se doivent d’être bien repérés afin d’éviter à tout prix toute redondance de substance ou contre-indication connues à ce jour de l’entretien… La vérification s’impose à ce niveau.

2. La manière dont la personne raconte son histoire…peut vous donner des pistes sur les “causes éventuelles” du problème

  • La grossesse, L’accouchement, la naissance pour la mère et l’enfant par exemple
  • La puberté et son souvenir ?
  • Les grandes étapes de la vie : exemple plusieurs enfants, plusieurs métiers, plusieurs voyages, plusieurs amours, plusieurs déménagements,etc…

Ne pas hésiter à revenir sur ces faits selon les signaux non verbaux exprimant une forme d’émotion forte en faisant préciser  si cela est possible, sinon noter et ajuster votre ATTITUDE.

2. Des antécédents familiaux existent-ils?

3. La personne a t’-elle travaillé avec d’autres méthodes  (homéopathie, médecine ayurvédique, médecine chinoise, tradi-praticien spécialisé, allopathie, psychologies, sophrologie, hypnose, EMDR, EFT, MAGNÉTISEURS,  etc……) ?

4. La personne qui est là connait-elle les plantes ? a t-elle déjà été aidé par elles ?

5. Où habite la personne ?  au bord  de la mer, d’une rivière, d’un lac… en petite montagne, en altitude, dans une vieille demeure, une maison B.B.C

6. Quels loisirs occupent la personne régulièrement? Sinon qu’aimerait telle pouvoir faire comme loisir(s) ?

7. Quel est le métier actuel ou récent de la personne ? Ses horaires, sa posture sur le lieux de travail : assise, debout, en mouvement, en voiture, devant un ordinateur…

8 la personne a t’-elle actuellement des difficultés financières, familiales, personnelles ?

_________________________________________________________________________________

LA CONCLUSION

Elle est tout aussi importante que le contact et se doit d’être efficace et respectueuse de l’autre.

 Vous relisez les réponses de la personne qui est là, vous poursuivez votre observation discrète tout en écoutant… Un moment vient où vous allez faire des propositions.

Celles ci pourront comporter différents  aspects :

  1. Des Conseils de nature diverses  pour  régler le problème décrit qui est conscient : : plantes ,  sous une forme légalisée, art de la table, hygiène de vie, soins psychologiques, nouveaux hobbies, etc …
  2. Des pistes nouvelles à explorer pour la personne (pas trop nombreuses pour ne pas noyer votre interlocuteur) notamment s’il y a un début de “chronicité dans son état”  qui est apparu : grâce à des prises de conscience que vous favoriserez.
  3. Un rendez-vous ultérieur pour mesurer les changements, qui nous parait indispensable pour avoir un suivi consciencieux
  4. Une ouverture vers un mieux vivre, un mieux être, grâce aux connaissances nouvelles dont vous aurez facilité l’accès par vos explications en liaison avec l’état de la personne
  5. Une vérification des messages transmis qui doit être parfaite, et donc une synthèse que la personne venue vous voir doit être capable de vous faire de tout ce qui aura été dit, écrit, ressenti.Cela est indispensable pour vérifier ce que la personne a compris de l’entretien.
  • DERNIER CONSEIL : LA PERSONNE QUI EST VENUE VOUS RENCONTRER A CONFIANCE EN VOUS. CELA NE LA DISPENSE PAS D’ALLER CHERCHER DES VÉRIFICATIONS OU DES ÉLÉMENTS COMPLÉMENTAIRES ET SUPPLÉMENTAIRES AUPRÈS DE MÉDECINS RECONNUS, BIEN AU CONTRAIRE, LA COMPLÉMENTARITÉ EST INDISPENSABLE AU MAINTIEN D’UN BIEN-ÊTRE SÉRIEUX.VOUS VOUS DEVEZ DE LA CONSEILLER EN CE SENS AFIN DE NE PAS RISQUER DE PASSER A CÔTE D’UN OUBLI OU D’UN  EXAMEN ÉVENTUEL QUE VOUS N’AURIEZ PAS REPÉRÉ.