C’est bientôt une nouvelle année et …un rappel de l’effet produit par votre manière d’être : voici un petit texte qui s’applique à utiliser le son ch et produit un effet sonore assuré… en plus du reste…

Je m’attache à chaque chuintante mais …pas d’acharnement ! Cheminons sans achopper ni sans chercher, à s’échapper de cet échantillon de « ch ».

Je m’échine, je m’échauffe, charmée de ce chatoiement et je ne chôme pas ! Ces chuintements chatoyants me chatouillent et me réchauffent. C’est un charabia échevelé et chamarré mais, bien charpenté en bouche, qui change mon écoute.

Loin d’être un châtiment, c’est une chance car ce charivari chasse mes chagrins et met en charpie mes chicanes. Chaque choc chantonne et me charme autant qu’une chacone. Ces chères chuintantes sont finalement moins achalantes que je ne l’avais cru ! Elles s’enchainent mieux que du chinois et me font enfin lâcher-prise… et la chaleur d’une voix échoue… »Mon petit chou, veux-tu ce soir que je te chuchote « Le chat botté » ou « Le petit chaperon rouge » ? Avant que le marchand de sable ne passe… Mon cœur bat la chamade. Chut !

 Sans rechigner, ni retarder l’échéance tâchez de vous chouchouter ! “[arrows style=”arrow-1-3.png” align=”center”]

 

Pour indication : achalantes= énervantes et chacone est une forme musicale… cherchez laquelle

Joyeux fêtes de fin d’année mes cher(e)s ami(e)s et portez-vous bien. Vous ferez de la “Dindockie” des terriens “humains” un royaume où il fait bon vivre en vous y employant chaque jour…