Un Moment de formation sur la douleur dans un cabinet médical

Posted in   Homeopathie, Hypnose, programmation neuro linguistique   on  mars 30, 2022 by  marguerite0

L’hypnose ericksonienne thérapeutique va se présenter sous trois formes :
• L’auto hypnose pour soi, très pratique pour les douleurs
• L’hypnose ericksonienne en transe légère, ou légèrement approfondie
• L’hypnose ericksonienne en état modifié de conscience( transe) profonde qui va permettre de faire une intervention “chirurgicale ”en réduisant, voire sans, produit anesthésique selon les cas et les personnes aptes à la mettre en application

C’est vraiment pratique, on devrait en apprendre quelques éléments à l’école pour aider à déstresser, traiter des douleurs physiques, apaiser les émotions négatives de façon simple et précise à la portée de toutes et tous…

Justement, j’ai fait quelque chose d’inattendu par rapport à l’hypnose… Un jour j’ai appris à ma petite fille, un « outil » d’hypnose, un tout petit protocole comme on dit dans le jargon des hypnothérapeutes. C’est un des ces outils que je trouve « poétique » et très simple, qui consistait à aller mettre une douleur dans un nuage tout blanc.

LA DOULEUR AIGUE DANS UN NUAGE OU LA DISSOCIATION EN HYPNOSE
Ma petite fille sait ce qu’est un nuage blanc dans le ciel bleu.
Donc je lui expliqué qu’on allait éloigner la douleur et imaginer qu’elle allait se mettre dans un nuage. Et j’ai fait cela avec un mouvement de bras vers le ciel tout en racontant mon histoire d’éloignement de « c’est comme si tu pouvais mettre cette douleur dans un nuage blanc… » Autrement dit cela lui a fait faire un mouvement interne, oculaire en dirigeant son attention vers…le haut
Rien que ce mouvement interne -là quand on regarde la douleur qui est alors dans un nuage blanc, permet de commencer de faire une modification d’information perceptuelle du fait de ce changement, de cet éloignement.
Ensuite je lui ai fait décrire sa douleur dans le nuage, sa forme, sa couleur… puis elle a ensuite mis à la place une forme, une couleur qui synonyme de bien-être physique plus plus..
Et après elle a récupéré en elle ce que elle venait de mettre dans le nuage. Elle l’ a intégré en elle… Et bien l’information de sa douleur a disparu !!! Parfois il arrive qu’elle soit nettement descendue en intensité, mais c’est déjà cela n’est-ce pas.

N’est-ce pas génial :
pas d’analgésique, juste un changement dans l’information perçue.
Et cela est définitif quand il s’agit de douleur localisée, et se situe souvent dans une durée moyenne d’efficacité de 3 à 6 mois quand il s’agit d’un douleur chronique… mais il suffit de recommencer pour relancer le processus , par exemple avec l’autohypnose.
C’est simple à faire, vous venez de comprendre comment ça se fait ?

ET UN OUTIL SI SIMPLE SE TRANSMET FACILEMENT ET SANS DANGER

Je l’ai montré à ma petite fille qui s’est mise à le faire faire à ses ami (e) s quand il y avait une douleur. Et puis je l’ai vue faire à sa mère. Elle a dit : “Attend je vais te montrer maman ”
« Ça marche » et c’était donc très simple. On pourrait l’apprendre presque à l’école aux enfants et à leurs maîtresses et maîtres. Cela leur permettrait de résoudre un tas de petits problèmes qui arrivent spécialement dans les cours de récréation et avec un « brin de désinfectant » s’il y a une plaie et en attendant les secours si c’est plus grave. Pour résoudre rapidement ces petits « bobos », mais aussi de plus gros et cela de façon immédiate et c’est très simple.
Notre cerveau est configuré pour comprendre cela rapidement et agir en conséquence

C’est un « phénomène de dissociation », une dissociation dans l’espace, un éloignement, on parle aussi de sous modalité d’éloignement et ensuite une visualisation, puis une visualisation nouvelle mieux.

Pour ceux qui ont fait un brin de P.N.L (programmation neurolinguistique) cela devrait vous rappeler les 5 sens de la perception : le V.A.K.O.G. Visuel, Auditif, Kinesthésique, Olfactif, Gustatif qui sont les modes de « codage de l’information en vue de mémorisation » lors de toute expérience humaine.
On peut donc « qualifier une expérience vécue  » comme un ensemble d’informations qui concernent les 5 sens ou au moins 4 sur 5 selon nos particularités

C’est assez simple et donc derrière vous avez remarqué que vous pouvez éloigner ou rapprocher les choses, leur mettre plus de couleurs, etc… Et c’est exactement ce que l’ont fait faire à cette douleur qui est localisée à un endroit précis dans le corps que l’on ramène dans le nuage et qui devient par exemple une boule de piquant, un phare gris ou vert et que l’on transforme en rose qui sent bon ou autre chose, puis que l’on ramène à soi. Alors la douleur va baisser automatiquement. Le cerveau enregistre l’instant et code les rectificatifs instantanément ou presque : La personne se dissocier de sa douleur, s’en « éloigne », la met à distance.

C’est tout simple et même les petits enfants de 3 ans savent le faire. Donc vous voyez que l’hypnose éricksonienne c’est vraiment quelque chose d’extrêmement riche qui peut s’utiliser aisément très jeune. Il suffit d’apprendre à s’en servir « consciemment » et dans un but thérapeutique c’est mieux bien sûr..

A propos du l'auteur marguerite

Responsable des formations chez OSMOSE et aussi maître praticien en hypnose Ericksonienne, certifiée par N.L.P/ USA & maître praticien P.N.L certifie par IFPNL, Paris 1998

Suivez-moi aussi sur :

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Découvrir les formations Osmose

Apprendre comment transformer les choses et les êtres, dès lors qu'ils possèdent l'énergie nécessaire.

>